Image of a user

Comprendre les fonds

Vous avez envie d’en savoir plus sur les fonds d’investissement ? Nous vous proposons ici de faire le tour de la question en quelques points essentiels. Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter !

Qu’est-ce qu’un fonds de placement ?

Les fonds de placement, nommés également placements collectifs de capitaux, sont des apports constitués par des investisseurs pour être administrés en commun pour le compte de ces derniers. Le principe est simple : plusieurs investisseurs mettent ainsi en commun des sommes d’argent. Ces montants sont ensuite placés dans différents titres, par exemple des actions, des obligations, de l'immobilier etc. Le capital investi est alors divisé en parts auxquelles les investisseurs souscrivent. Les besoins des investisseurs sont satisfaits à des conditions égales. Les fonds de placement se fondent sur un contrat de placement collectif (contrat de fonds) qui définit les droits et les devoirs des investisseurs, de la direction de fonds et de la banque dépositaire.

L’administration des différents actifs est réalisée par un gestionnaire de fonds. Celui-ci analyse l’univers de placement et prend les décisions de gestion qui s’imposent en suivant les objectifs qu’il a définis. Parmi ces stratégies, on peut par exemple compter la recherche d’une croissance à long terme, d’un revenu élevé régulier, la préservation du capital ou une combinaison de ces objectifs.

 

Selon ces objectifs, les capitaux des investisseurs sont placés dans des classes d’actifs différentes, comme par exemple des actions, des obligations ou des fonds immobiliers.

 

- Les fonds en actions investissent dans des instruments de participation de plusieurs entreprises de zones géographiques, secteurs et thèmes variés. Une large répartition des actions réduit le risque, par rapport à un investissement dans un placement individuel. Ces fonds sont destinés aux investisseurs qui souhaitent réaliser des plus-values importantes sur le long-terme.

 

- Les fonds obligataires investissent dans des titres de créance. Les acheteurs d’obligations allouent un crédit à des entreprises ou à des États. Ces fonds sont destinés aux investisseurs qui recherchent une sécurité dans leurs investissements et/ou un rendement régulier.

 

- Les fonds immobiliers investissent dans des immeubles d’habitation, des bâtiments commerciaux et industriels et dans des terrains à bâtir. Ce sont des fonds adaptés pour des investisseurs ayant des objectifs de rendement à long terme. Ils proposent généralement des revenus constants et des rendements plus élevés que les obligations.

 

- Les fonds d’allocation d’actifs sont composés d’une part variable d'obligations, d'actions et de liquidités, solution d’investissement efficace pour répartir les risques. Ils offrent à la fois un potentiel de rendement et de plus-value, à mi-chemin entre fonds obligataires et fonds en actions.

Butterfly image

Pourquoi investir son argent dans un fonds de placement ?

Placer son argent dans un fonds de placement revêt de nombreux avantages.

Dans une perspective de long terme, les investisseurs peuvent en effet :

- profiter de rendements plus attractifs que ceux proposés sur un compte épargne ;

- atteindre leurs objectifs financiers (retraite / achat immobilier / financement d’études…) ;

- accéder à des investissements sophistiqués même avec des petits montants ;

- profiter de l’expertise de gestion d’une équipe de professionnels ;

- diversifier leurs avoirs et donc mieux se protéger des risques ;

- prendre part à l’évolution de l’économie réelle en investissant dans les entreprises qui créent de la valeur

- réduire les coûts d’investissement par rapport à une gestion individuelle

Les fonds de placement sont des solutions très intéressantes pour les investisseurs privés, puisque ceux-ci peuvent bénéficier de l’effet de levier généré par la mise en commun de capitaux. Ils leur permettent également d’investir dans des secteurs économiques et marchés qui ne leur sont pas facilement accessibles.

 

Avec quelques centaines de francs, euros, dollars, l’investisseur peut s’exposer à plusieurs dizaines d’entreprises ou d’émetteurs d’obligations dans le monde entier.

Butterfly image

Qu’est-ce que la diversification ?

Tout le monde connaît l’adage : « Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. » Et ce principe universel s’applique particulièrement bien aux fonds de placement.

Prenons l’exemple d’un fonds d’allocation balancé (comprenant plusieurs classes d’actifs) avec une valeur nette d’inventaire de CHF/EUR/USD 100.- (montant à investir pour obtenir une part de ce fonds).

 

Dans un tel portefeuille vous trouverez ainsi :

 

- 5% en liquidités

- 50% en obligations de plusieurs dizaines de débiteurs étatiques ou entreprises

- 45% en actions de plusieurs centaines d’entreprises

 

Ainsi, avec un investissement de CHF/EUR/USD 100.-, vous bénéficiez d’une multitude de sources qualitatives de performance et de rendement tout en réduisant le risque de l’investissement.

Butterfly image

Existe-t-il des placements sans risque ?

Tous les placements comportent des risques.

 

De manière générale, plus le risque est élevé, plus le potentiel de rendement ou de baisse pourra être élevé et plus le risque est faible, plus le potentiel de rendement ou de baisse sera faible. C’est ce qu’on appelle le rapport risque/rendement.

L’investisseur qui vise un rendement supérieur optera donc pour une stratégie d’investissement plus dynamique et prendra plus de risques. Il devra avoir un horizon de placement à plus long terme. Une baisse de valeur, même temporaire, peut être rattrapée avec du temps.

 

Quant au risque lié à un fonds, il se détermine par les titres dans lesquels le fonds peut investir. Par exemple, les fonds en actions sont plus volatils, induisent des fluctuations de cours plus significatives et comportent ainsi des risques plus élevés à court terme mais offrent des rendements plus élevés, comme l’illustre le graphique suivant :

 

Source : Thomson Reuters Datastream / BCGE Asset Management

Butterfly image Butterfly image Butterfly image

Est-ce le bon moment pour investir ?

En théorie, il faudrait investir quand les marchés sont bas et vendre quand les marchés sont hauts. Mais en pratique, cette approche est illusoire, tant l’évolution des marchés à court terme est imprévisible. Trouver une réponse à cette question s’avère donc compliqué.

Malgré tout, des solutions existent pour s’affranchir de cette problématique. Par exemple, lorsque l’on ne dispose pas encore d’un certain capital à placer, l’épargne peut être investie de manière régulière et programmée au travers d’un investissement périodique prenant la forme d’un plan d’épargne en fonds de placement.

 

Investir régulièrement, mensuellement, permet aussi de lisser le prix d’achat à la hausse comme à la baisse et de bénéficier, sur la durée, de l’effet du coût moyen.

 

In fine, il faut garder en tête que le bon moment pour investir est celui de l’investisseur, non celui des marchés.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la rubrique « Les vertus de l’investissement périodique ».

Butterfly image Butterfly image

Vous avez des questions?

Besoin d'aide?

Contactez-nous +41 (0)58 211 21 11 (Du Lundi au Samedi de 9:00 à 18:00)
Nous écrire